prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Mémantine (Ebixa° ou autre) : troubles de la perception

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Mémantine (Ebixa° ou autre) : troubles de la perception

La mémantine (Ebixa° ou autre) est un médicament à effets psychotropes dont l'usage détourné peut devenir problématique, avec notamment des troubles dissociatifs, pas toujours recherchés.

En 2020, une équipe française a étudié des témoignages d'utilisation abusive de mémantine (Ebixa° ou autre) postés sur des forums de discussion. La mémantine est autorisée dans la maladie d'Alzheimer.

Entre 2010 et 2019, il a été recensé 307 discussions sur le réseau social Reddit qui citaient la mémantine. 106 témoignages d'utilisateurs de mémantine ont été étudiés, dont 39 concernaient un usage récréatif.

Lors de ces usages récréatifs, la dose moyenne prise était de 156 mg, c'est-à-dire 8 fois la dose maximale quotidienne d'utilisation en thérapeutique.

L'expérience recherchée était un état dissociatif, c'est-à-dire un trouble de diverses perceptions : hallucinations, distorsions du temps et de l'espace, troubles de la perception de l'environnement et de son propre corps. Les témoignages décrivaient une dissociation s'installant lentement sur plusieurs heures et durant en moyenne 47 heures, ce qui est cohérent avec la longue demi-vie de la mémantine, de l'ordre de 60 heures.

Cent témoignages décrivaient aussi un usage régulier, en automédication, sans rapport avec son utilisation dans la maladie d'Alzheimer. En moyenne, les prises étaient de 23 mg par jour sur une durée de 15 semaines. Les effets recherchés étaient surtout un soulagement de troubles anxieux, de troubles dépressifs, de troubles de l'attention avec hyperactivité ou de troubles obsessionnels compulsifs. Dans certains cas il s'agissait d'une recherche d'une augmentation cognitive. 70 % de ces utilisateurs chroniques ont rapporté comme effets indésirables : une dissociation, une sensation de brouillard cérébral, une anxiété, une insomnie, etc.

©Prescrire 1er mars 2021

• Texte complet : 

"Mémantine : troubles dissociatifs" Rev Prescrire 2021 ; 41 (449) : 185. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Pour en savoir plus :

"Mémantine (Ebixa° ou autre)
- un médicament à écarter
des soins"
(Décembre 2020)
Accès libre

"Médicaments de la maladie
d'Alzheimer : enfin non
remboursables en France !"
Rev Prescrire 2018 ;
38 (417) : 505.
Pdf, réservé aux abonnés

"Mémantine (Ebixa°). Forme
"modérée" de la maladie
d'Alzheimer : pas d'intérêt
clinique établi"
Rev Prescrire 2007 ;
27 (287) : 655.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >