prescrire.org > Médicaments à écarter pour mieux soigner > Médicaments à écarter > Trinitrate de glycéryle pommade à 0,4 % (Rectogésic°) - un médicament à écarter des soins

Médicaments à écarter

pour mieux soigner - bilan 2022
Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
Gastro-entérologieGastro-entérologie

 

Trinitrate de glycéryle pommade à 0,4 % (Rectogésic°) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour fin 2021 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d’écarter pour mieux soigner.

Le trinitrate de glycéryle pommade à 0,4 % (Rectogésic°), un dérivé nitré autorisé dans les fissures anales, n'a pas d'efficacité démontrée au-delà de celle d'un placebo pour guérir une fissure anale chronique, ni pour soulager la douleur associée. Il expose à des céphalées très fréquentes, et parfois sévères. Le traitement des douleurs liées à une fissure anale repose sur un antalgique par voie orale tel que le paracétamol et parfois sur la lidocaïne en application locale (Titanoréïne à la lidocaïne°).

Ressources documentaires Prescrire

  • "Trinitrate de glycéryle pommade à 0,4 %-Rectogesic°. Aucune place dans la fissure anale" Rev Prescrire 2007 ; 27 (290) : 889. (pdf, réservé aux abonnés)
  • Toutes les synthèses sont disponibles dans l'Application Prescrire. > En savoir plus


Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2022" Rev Prescrire 2021 ; 41 (458) : 935-947. (pdf, accès libre)

 Sommaire du Bilan 


©Prescrire 1er décembre 2021

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
L'abonnement à Prescrire, une solution multimédia complète