prescrire.org > Médicaments à écarter pour mieux soigner > Médicaments à écarter > Ulipristal à 5 mg (Esmya° - non commercialisé en France) - un médicament à écarter des soins

Médicaments à écarter

pour mieux soigner - bilan 2022
Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
Gynécologie - EndocrinologieGynécologie - Endocrinologie

Ulipristal à 5 mg (Esmya° - non commercialisé en France) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour fin 2021 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d’écarter pour mieux soigner.

L'ulipristal à 5 mg (Esmya° - non commercialisé en France), un antagoniste et agoniste partiel des récepteurs de la progestérone utilisé dans les fibromyomes utérins, expose à des atteintes hépatiques graves, nécessitant parfois une transplantation hépatique. Quand un traitement médicamenteux paraît nécessaire en attendant la ménopause ou quand une chirurgie n'est pas envisageable, d'autres options sont moins risquées : la pose d'un dispositif intra-utérin (DIU) au lévonorgestrel en premier choix ; voire un traitement par un progestatif oral, mais sur une courte durée compte tenu d'une balance bénéfices-risques incertaine au-delà de quelques mois de traitement.

Note : Dans la contraception postcoïtale, l'ulipristal est pris en dose unique de 30 mg (EllaOne°). Aucun risque d'hépatite n'a été mis en évidence lors de cette utilisation, mais la prudence incite à préférer le lévonorgestrel dans cette situation, d'autant que les interactions médicamenteuses entre ulipristal et contraceptifs hormonaux exposent à une moindre efficacité de l'ulipristal ou du contraceptif (n° 416 p. 469-470 ; n° 432 p. 788-789).

Ressources documentaires Prescrire

  • "Ulipristal : hépatites fulminantes" Rev Prescrire 2018 ; 38 (415) : 347. (pdf, réservé aux abonnés)
  • "Atteintes hépatiques graves liées à l'ulipristal 5 mg confirmées : ne pas l'utiliser dans les fibromyomes" Rev Prescrire 2018 ; 38 (418) : 579-580. (pdf, réservé aux abonnés)
  • "Ulipristal - Esmya°. Un retour sur le marché serait imprudent" Rev Prescrire 2021 ; 41 (447) : 16. (pdf, réservé aux abonnés)
  • "Ulipristal 5 mg (Esmya°) dans les fibromyomes : de nouveau autorisé dans l'UE, mais sans retour sur le marché en France" Rev Prescrire 2021 ; 41 (453) : 506. (pdf, réservé aux abonnés)
  • Toutes les synthèses sont disponibles dans l'Application Prescrire. > En savoir plus


Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2022" Rev Prescrire 2021 ; 41 (458) : 935-947. (pdf, accès libre)

 Sommaire du Bilan 


©Prescrire 1er décembre 2021

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
L'abonnement à Prescrire, une solution multimédia complète