prescrire.org > Dans l'actualité > Dans l'actualité > Vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S (firme Janssen) : efficace à court terme et des inconnues, comme avec les autres vaccins covid-19

Dans l'actualité

Le service "Dans l'actualité" de l'Application Prescrire aide les abonnés à se reporter à des textes Prescrire en lien avec certains faits d'actualité, pour partager avec les patients une information utile et fiable sur le sujet.

Vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S (firme Janssen) : efficace à court terme et des inconnues, comme avec les autres vaccins covid-19

covid Dans l'actualité  Le 11 mars 2021, le vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S de la firme Janssen (groupe Johnson & Johnson) a été autorisé dans l'Union européenne. Quelles sont les principales données d'évaluation clinique du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S ? (23 mars 2021)

Le 11 mars 2021, le vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S de la firme Janssen (groupe Johnson & Johnson) a été autorisé dans l'Union européenne. Il est annoncé en France au cours du printemps 2021. Il s'agit d'un vaccin à vecteur viral, ce vecteur étant différent de celui du vaccin covid-19 ChAdOx1-S de la firme AstraZeneca (lire > ICI, > ICI et > ICI). Mi‑mars 2021, quelles sont les principales données d'évaluation clinique du vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S ?

Un adénovirus humain comme vecteur viral. Dans un vaccin dit à vecteur viral, le vecteur est un virus peu ou non pathogène, dont le génome a été modifié par l'insertion du gène codant pour une protéine du virus contre lequel on souhaite déclencher une réponse immunitaire. Après l'injection du vaccin, le vecteur viral pénètre dans des cellules humaines. Ces cellules synthétisent alors les protéines codées par le génome viral modifié, dont celle du virus contre lequel on souhaite une immunisation (1).

Dans le vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S, le vecteur viral est un adénovirus humain de sérotype 26 (Ad26) dont le génome a été modifié : sa réplication a été bloquée et le gène codant pour la protéine spike du coronavirus Sars-CoV-2 y a été introduit (2,3). L'objectif est de provoquer une réponse immunitaire contre cette protéine, comme avec le vaccin covid-19 ChAdOx1-S (de la firme AstraZeneca) et les vaccins à ARNm (acide ribonucléique messager) déjà disponibles : tozinaméran (Comirnaty°, des firmes Pfizer et BioNTech) et le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 (de la firme Moderna) (1). Comme ces trois vaccins, le vaccin covid-19 Ad26.CoV2-S ne contient pas d'adjuvant (3).

Le vecteur viral Ad26 est déjà utilisé dans un vaccin contre la fièvre Ebola, autorisé dans l'Union européenne depuis 2020, le vaccin Ebola Ad26.Zebov-GP (Zabdeno°). Il est aussi utilisé dans d'autres vaccins en cours de développement (2). Son recul d'utilisation dans l'espèce humaine est encore faible.

Fréquence des infections réduite de deux tiers environ, à partir du 15e jour après une seule injection. Mi-mars 2021, l'évaluation clinique du vaccin covid‑19 Ad26.CoV2‑S repose sur un essai randomisé, en double aveugle, qui a comparé l'injection intramusculaire d'une seule dose de ce vaccin versus un placebo, chez environ 40 000 adultes (2). Cet essai a été réalisé aux États-Unis d'Amérique, en Amérique latine et en Afrique du Sud à partir de septembre 2020. L'âge moyen des participants était de 51 ans. 20 % d'entre eux étaient âgés de 65 ans ou plus, et seulement 4 % (environ 1 500 personnes) étaient âgés de 75 ans ou plus (4). 41 % des participants avaient au moins un facteur de risque de forme grave de covid-19 en dehors de l'âge (surtout obésité ou hypertension artérielle) (2).

Un des critères principaux d'évaluation a été la survenue d'une maladie covid-19 symptomatique confirmée biologiquement à partir du 15e jour après l'injection (2). Les résultats disponibles mi-mars 2021 sont ceux issus d'une analyse effectuée fin janvier 2021, avec une durée médiane de suivi de 8 semaines. 116 cas de covid-19 ont été rapportés dans le groupe vaccin, versus 348 dans le groupe placebo, soit une diminution relative du risque de maladie covid-19 de 67 % (intervalle de confiance à 95 % (IC95) : 59 % à 73 %). L'efficacité du vaccin a paru du même ordre chez les personnes ayant un facteur de risque de forme grave de covid-19. L'effet préventif du vaccin a semblé apparaître 2 à 3 semaines après l'injection (2).

Réduction aussi de la fréquence des formes sévères. À partir du 15e jour après la vaccination, 14 personnes du groupe vaccin ont eu une forme dite sévère de covid-19 versus 60 dans le groupe placebo, soit une diminution relative du risque de covid-19 sévère d'environ 77 % (IC95 : 55 % à 89 %). Le nombre de personnes hospitalisées en raison d'une maladie covid-19 a été de 2 dans le groupe vaccin versus 8 dans le groupe placebo. Il y a eu 7 morts liées à une maladie covid-19, toutes chez des personnes du groupe placebo (2).

Inconnues chez les personnes âgées de 75 ans ou plus. Peu de personnes âgées de 75 ans ou plus ont été incluses dans l'essai (4 % de l'ensemble des participants). Dans ce sous-groupe, il y a eu 1 cas de covid-19 chez les personnes vaccinées versus 9 cas chez celles qui ont reçu le placebo. Ce nombre de cas est insuffisant pour cerner l'efficacité du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S chez les personnes âgées de 75 ans et plus (2). Cependant au vu de ces résultats et de ceux d'études épidémiologiques avec d'autres vaccins covid-19 déjà utilisés à grande échelle, une efficacité chez les personnes âgées est vraisemblable (5).

Une certaine efficacité sur le variant dit sud-africain. Parmi les participants de l'essai, environ 5 000 résidaient en Afrique du Sud (2). Chez ceux qui ont reçu le vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S, la diminution relative du risque de covid-19 symptomatique a été de 52 % (IC95 : 30 % à 67 %). Le large écart entre les bornes de l'IC95 est le reflet d'incertitudes autour de ce résultat. Dans ce pays, selon des séquençages de l'ARN du Sars-CoV-2 effectués durant l'essai, la quasi-totalité des personnes ayant eu une maladie covid-19 symptomatique ont été infectées par le variant 20H/501Y.V2 (dit sud-africain) (2).

Mi-mars 2021, l'efficacité préventive du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S contre les infections par les variants 20I/501Y.V1 (variant dit anglais) ou 20J/501Y.V3 (variant dit brésilien) n'est pas connue.

Une seule dose suffisante ? Début mars 2021, on ne connaît pas la durée de protection après une seule dose du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S (3,4). On ne sait pas dans quelle mesure une seule dose est le schéma vaccinal optimal. Un essai évaluant l'efficacité clinique de deux doses à 56 jours d'intervalle est en cours, chez environ 30 000 adultes (2,4). Les premiers résultats sont prévus au plus tôt début mai 2021 (3).

Réactions locales et systémiques fréquentes. Les effets indésirables prévisibles du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S sont communs à la plupart des vaccins, notamment des réactions locales et des réactions systémiques (fièvres, maux de tête, frissons, etc.). Les vaccins à vecteur viral exposent aussi à des risques infectieux, notamment chez les personnes immunodéprimées (1).

Dans l'essai clinique présenté ci-dessus, certaines réactions locales ou systémiques dans les jours suivant la vaccination ont été systématiquement recherchées chez environ 6 700 personnes (2). Des réactions locales (douleurs, érythèmes, gonflements) ont été rapportées chez environ 50 % des personnes du groupe vaccin versus 19 % du groupe placebo. La fréquence des réactions systémiques (fatigues, maux de têtes, douleurs musculaires, nausées, fièvres) a été de 55 % dans le groupe vaccin versus 35 % dans le groupe placebo. Dans le groupe vaccin, les réactions locales et systémiques ont été plus fréquentes chez les personnes âgées de moins de 60 ans. Dans la moitié des cas, la durée des réactions locales ou systémiques n'a pas dépassé 2 à 3 jours. Rarement, elles ont duré plus de 7 jours (2).

Une thrombose veineuse profonde a été rapportée chez 6 participants du groupe vaccin versus 2 participants du groupe placebo. Dans le groupe vaccin, 4 participants ont eu une embolie pulmonaire versus 1 dans le groupe placebo (2). Selon l'Agence étatsunienne du médicament (FDA), les données disponibles sont insuffisantes pour établir un lien entre l'injection du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S et une augmentation du risque de thrombose veineuse. La FDA et l'Agence européenne du médicament (EMA) recommandent toutefois une surveillance rapprochée de ces événements indésirables lors de l'utilisation de ce vaccin à grande échelle (2,6).

Des événements indésirables évocateurs d'une réaction allergique ont été un peu plus fréquents dans le groupe vaccin, notamment des éruptions cutanées (rapportées chez 35 participants du groupe vaccin versus 23 participants du groupe placebo), des urticaires (8 participants versus 5) ou des réactions dites d'hypersensibilité (9 versus 6), un asthme (7 cas versus 1) (3,6). Aucune réaction anaphylactique n'a été rapportée durant l'essai, mais un cas a été rapporté en dehors (2,3).

Trois patients ont eu une paralysie faciale dans le groupe vaccin versus 2 dans le groupe placebo. Il y a eu un cas de syndrome de Guillain-Barré dans chaque groupe (6).

Au total, selon les données présentées par la FDA fin février 2021, 5 participants du groupe vaccin sont morts (tous d'une autre cause que la maladie covid-19), versus 20 dans le groupe placebo (dont 7 à cause d'une maladie covid-19 et 13 d'une autre cause) (2).

Conservation au réfrigérateur et flacon multidoses. Les flacons du vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S contiennent 5 doses de 0,5 ml d'une suspension. Selon le résumé des caractéristiques (RCP) : « Avant d'administrer une dose du vaccin, agiter le flacon en le tournant doucement en position verticale pendant 10 secondes. Ne pas secouer ». Les flacons sont à conserver au congélateur entre -25 °C et -15 °C pendant 2 ans au maximum, ou au réfrigérateur à une température comprise entre 2 °C et 8 °C, pendant 3 mois au maximum (3). En dehors d'un réfrigérateur, un flacon non entamé se conserve 12 heures à une température maximale de 25 °C (2). Une fois entamé, le contenu du flacon est à utiliser dans les 3 heures s'il est laissé à température ambiante ou dans les 6 heures s'il est conservé au réfrigérateur (3).

En pratique, quelques repères utiles. Mi‑mars 2021, les principales données d'évaluation clinique disponibles pour le vaccin covid-19 Ad26.CoV2‑S de la firme Janssen (groupe Johnson & Johnson) apportent quelques repères, dans l'attente d'une analyse approfondie et d'autres données :

  • Ce vaccin a été évalué principalement dans un essai clinique randomisé, chez environ 40 000 adultes, mené à partir de septembre 2020. Les données rendues publiques sont celles de fin janvier 2021 avec un suivi à court terme, inférieur à 8 semaines pour la moitié des participants ;
  • Dans cet essai, les participants ont reçu une seule injection intramusculaire du vaccin ou d'un placebo. La fréquence des cas de covid-19 a été diminuée d'environ 67 % (en valeur relative) dans le groupe vaccin. La fréquence des formes sévères de covid-19 a aussi été diminuée dans le groupe vaccin ;
  • Environ 1 500 personnes âgées de 75 ans ou plus ont été incluses dans cet essai, ce qui est insuffisant pour cerner l'efficacité du vaccin chez ces personnes, même si une efficacité est vraisemblable ;
  • Mi-mars 2021, on ne sait pas dans quelle mesure une ou plusieurs doses supplémentaires seraient utiles. Un essai évaluant un schéma vaccinal avec deux doses espacées de 56 jours est en cours ;
  • Les effets indésirables connus du vaccin covid-19 Ad26.COV2‑S sont surtout de fréquentes réactions locales et systémiques ;
  • Comme avec tous les nouveaux médicaments, il existe de nombreuses inconnues inhérentes au faible recul d'utilisation.

En somme, mi-mars 2021, le vaccin covid-19 Ad26.COV2‑S est une option qui s'ajoute aux vaccins covid-19 déjà disponibles et aux autres mesures de prévention, dont les gestes dits barrières, qui sont toujours à appliquer, même par les personnes vaccinées.

©Prescrire 23 mars 2021

Sources :

  1. Prescrire Rédaction "Vaccin covid-19 ChAdOx1 nCov-19 (firme AstraZeneca) : beaucoup d'incertitudes autour de l'ampleur de l'efficacité" 29 janvier 2021. > ICI
  2. US FDA "FDA Briefing document for vaccines and related biological products advisory committee meeting. Janssen Ad26.CoV2.S vaccine for prevention of covid-19" 26 février 2021. > ICI
  3. HAS "Stratégie de vaccination contre la covid-19. Place du vaccin covid-19 Janssen" 12 mars 2021. > ICI
  4. Janssen Biotech "Covid-19 vaccine Ad26.CoV2.S. Sponsor briefing document for vaccines and related biological products advisory committee" 26 février 2021. > ICI
  5. Prescrire Rédaction "Vaccin covid-19 de la firme AstraZeneca : données épidémiologiques britanniques chez les personnes âgées, et données de pharmacovigilance utiles" 15 mars 2021. > ICI
  6. EMA - CHMP "Public assessment report for Covid-19 Vaccine Janssen. EMEA/H/C/005737/0000" 11 mars 2021. > ICI


 > Tous les sujets "Dans l'actualité" 

Dans l'actualité, un service de l'Application Prescrire
Ce texte est également disponible dans la rubrique "Dans l'actualité" de l'Application Prescrire. > En savoir plus

Filet

Je m'abonne à Prescrire

 

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter