prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2020 > Montagne : prévenir les troubles liés à l'altitude

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2020 : 1 | 30 | 60 | 90

Montagne : prévenir les troubles liés à l'altitude

Les séjours en altitude exposent à divers troubles parfois graves, notamment quand l'organisme n'a pas eu le temps de s'adapter.

La concentration en oxygène du sang diminue avec l'altitude. L'acclimatation de l'organisme qui en découle est parfois insuffisante, ce qui expose notamment à un mal aigu des montagnes, en cas de séjour à plus de 2 500 mètres d'altitude ou en cas d'ascension trop rapide.

Le mal aigu des montagnes associe principalement des nausées-vomissements ; une perte d'appétit ; des maux de tête aggravés par la position allongée, des vertiges ; des troubles du sommeil ; des difficultés respiratoires ; une fatigue. Le froid, la déshydratation et l'exercice intense contribuent à ces troubles.

Le mal aigu des montagnes survient au bout de 6 à 48 heures après l'arrivée en altitude, et régresse en général dans les 24 heures, à condition de ne pas continuer l'ascension, voire de redescendre. Ces troubles évoluent parfois vers un œdème cérébral ou un œdème pulmonaire, potentiellement mortels.

Diverses mesures visent à prévenir ces troubles : effectuer une ascension progressive, et organiser sans délai une descente rapide en cas de mal aigu des montagnes.

L'acétazolamide (Diamox°) par voie orale est une option en prévention du mal aigu des montagnes, avant de séjourner plus de 4 heures au-dessus de 2 500 mètres d'altitude sans possibilité d'ascension progressive, ou en cas d'antécédent de mal aigu des montagnes.

Pour les femmes enceintes, un séjour au-delà de 2 500 mètres, même bref, est à éviter en raison des risques obstétricaux et vasculaires.

©Prescrire 1er juin 2020

• Texte complet : 

"Altitude : prévention des troubles chez un adulte" Rev Prescrire 2020 ; 40 (440) : 441-445. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

"Acétazolamide et prévention
du mal aigu des montagnes"
Rev Prescrire 2014 ;
34 (368) : 451-452.
Pdf, réservé aux abonnés

"Acétazolamide
et grossesse : malformations"
Rev Prescrire 2019 ;
39 (432) : 744.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >