prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2020 > Violet de gentiane pendant l'allaitement : irritant et cancérogène

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2020 : 1 | 30 | 60 | 90

Violet de gentiane pendant l'allaitement : irritant et cancérogène

Le violet de gentiane n'a pas sa place pour traiter les candidoses du mamelon durant l'allaitement, ou le muguet du nourrisson.

Le violet de gentiane est un colorant industriel de synthèse, malgré un nom évoquant une plante salutaire.

En France, entre autres, une solution de violet de gentiane est conseillée par certains organismes pour traiter les candidoses du mamelon des femmes qui allaitent et les candidoses buccales, alias muguet, des nouveau-nés.

En 2019, l'Agence canadienne de la santé a attiré l'attention sur un effet cancérogène du violet de gentiane.

Quelques dizaines de notifications d'effets indésirables enregistrés dans les bases de données de pharmacovigilance canadienne et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rapportent des irritations cutanées ou buccales, des ulcérations buccales, des œsophagites, des pharyngites, des laryngites et des œdèmes de la face chez des nouveau-nés exposés au violet de gentiane.

Par ailleurs, des données montrent que le violet de gentiane peut altérer le matériel génétique et causer des cancers. Il est interdit dans les produits cosmétiques par l'Agence française du médicament.

Le diagnostic de candidose du mamelon est souvent posé par excès. Dans une étude, au moins un tiers des cas supposés de candidose du mamelon n'ont pas permis d'identifier de Candida dans le lait maternel.

En cas de candidose avérée du mamelon ou de candidose buccale du nourrisson, des antifongiques sont mieux étudiés que le violet de gentiane, et utilisables soit dès la naissance comme les suspensions buvables de nystatine (Mycostatine°) ou d'amphotéricine B (Fungizone°), soit à partir de l'âge de 4 mois, comme le gel oral à base de miconazole (Daktarin°).

©Prescrire 1er juillet 2020

• Texte complet : 

"Violet de gentiane pendant l'allaitement : irritant et cancérogène" Rev Prescrire 2020 ; 40 (441) : 510-511. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire

 

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >