prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2020 > Hôpital : des arrêts de travail liés aux conditions de travail

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2020 : 1 | 30 | 60 | 90 | 120

Hôpital : des arrêts de travail liés aux conditions de travail

Pénibilité des tâches et mécontentement par rapport à l'évolution de leur métier étaient les principaux déterminants de l'état de santé des personnels hospitaliers, surtout infirmiers et aides-soignants. L'épidémie de covid-19 aura-t-elle pour conséquence positive d'améliorer la situation ?

Selon des enquêtes menées en France au cours des années 2010, le taux d'arrêt de travail pour maladie dans la fonction publique hospitalière est supérieur à celui de la fonction publique d'État, ainsi qu'à celui du secteur privé dans son ensemble, mais il n'y a pratiquement pas de différence entre le taux d'arrêt maladie des salariés du secteur hospitalier public et celui du secteur hospitalier privé.

Le nombre de jours d'arrêt maladie par an déclarés varie selon la profession exercée au sein de l'hôpital (médecins, professions administratives, infirmiers, sages-femmes, aides-soignants et agents d'entretien). Ces différences entre professions sont expliquées par les conditions de travail : contraintes physiques et horaires, manque d'autonomie et de reconnaissance ; exigences émotionnelles (contact direct avec la souffrance des patients, tensions avec les familles, etc.).

Un âge supérieur à 50 ans est aussi un facteur influençant le recours aux arrêts maladie.

Selon une enquête, pénibilité des tâches et mécontentement par rapport à l'évolution de leur métier semblent être les principaux déterminants de l'état de santé des personnels hospitaliers, surtout infirmiers et aides-soignants.

L'épidémie de covid-19 a mis très fortement à contribution les personnels hospitaliers, notamment publics. Les mesures prises dans le cadre du "Ségur de la santé" suffiront-elles à rendre attractifs et moins pénibles les emplois concernés, et à améliorer la qualité des soins ?

©Prescrire 1er octobre 2020

• Texte complet : 

"Arrêts maladie chez les hospitaliers : impact fort des conditions de travail" Rev Prescrire 2020 ; 40 (444) : 786-787. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

"Maltraitances :
les professionnels
de santé, victimes aussi"
Rev Prescrire 2020 ;
40 (437) : 217.
Pdf, réservé aux abonnés

"Hausse des troubles
psychiques reconnus
d'origine professionnelle"
Rev Prescrire 2019 ;
39 (430) : 617-619.
Pdf, réservé aux abonnés

"Le burn-out des aidants"
Rev Prescrire 2017 ;
37 (401) : 234-235.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >