prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2021 > Dépistage du cancer du col de l'utérus : test HPV-HR tous les 5 ans après l'âge de 30 ans

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2021 : 1 | 30 | 60

Dépistage du cancer du col de l'utérus : test HPV-HR tous les 5 ans après l'âge de 30 ans

Les données d'évaluation disponibles conduisent à intégrer les tests HPV-HR dans la stratégie de dépistage des cancers du col de l'utérus chez la plupart des femmes âgées de 30 à 65 ans.

Les cancers du col de l'utérus sont principalement dus à une infection persistante par certains papillomavirus humains à potentiel cancérogène élevé, alias papillomavirus à haut risque (HPV-HR), transmis par voie sexuelle.

Un dépistage régulier par examen cytologique d'un frottis du col de l'utérus chez les femmes diminue la mortalité par cancer du col de l'utérus. Un dépistage par tests HPV-HR, complété par une cytologie en cas de test positif, diminue de moitié environ la fréquence des cancers invasifs du col de l'utérus par rapport à un dépistage par cytologie seule. Ce surcroît d'efficacité n'est pas démontré chez les femmes âgées de moins de 30 ans.

En raison d'un nombre accru de résultats dits faussement positifs, les tests HPV-HR exposent à plus de colposcopies (de l'ordre de 15 colposcopies supplémentaires pour environ 1 000 femmes dépistées par rapport à la cytologie seule), plus de biopsies et plus de diagnostics par excès.

En France, le dépistage des cancers du col de l'utérus a commencé à être organisé pour les femmes âgées de 25 à 65 ans, ce qui permet de suivre sa mise en œuvre. D'après l'évaluation disponible, il est cohérent que ce dépistage repose sur une cytologie tous les 3 ans chez les femmes âgées de 25 à 30 ans, suivi chez la plupart des femmes âgées de 30 ans à 65 ans par un test HPV-HR tous les 5 ans en cas de test HPV-HR négatif.

©Prescrire 1er mars 2021

• Texte complet : 

"Dépistage des cancers du col de l'utérus" Rev Prescrire 2021 ; 41 (449) : 192-195. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

Recherche des papillomavirus
en dépistage primaire
du cancer du col de l'utérus :
des recommandations
bienvenues
Rev Prescrire 2020 ;
40 (437) : 228.
Pdf, réservé aux abonnés

"Prévention. Dépistage
organisé du cancer du col
de l'utérus en France :
sur invitation"
Rev Prescrire 2019 ;
39 (428) : 423.
Pdf, réservé aux abonnés

À quand le dépistage organisé
du cancer du col de l'utérus ?
Rev Prescrire 2018 ;
38 (413) : 169.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >