prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2021 > Cystite aiguë simple chez les femmes : les signes à chercher

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2021 : 1 | 30 | 60

Cystite aiguë simple chez les femmes : les signes à chercher

En dehors d'une grossesse ou d'une affection augmentant les risques d'infection urinaire, et en l'absence de signe évoquant une infection s'étendant au-delà de la vessie : mictions fréquentes et difficiles, sans pertes ou irritations vulvovaginales sont très évocatrices d'une cystite aiguë simple.

Les cystites aiguës simples, infections bactériennes de la vessie sans extension vers les reins, sont fréquentes. Environ une femme sur trois a au moins une cystite aiguë au cours de sa vie.

Une cystite aiguë simple se manifeste surtout par des troubles urinaires : difficulté à uriner ou douleurs ou brûlures en urinant (dysurie), fréquence accrue des mictions (pollakiurie), mictions pressantes, douleurs locales, présence de sang dans les urines. La présence de fièvre, frissons, fatigue, douleurs lombaires ou signes vulvovaginaux tels que pertes ou irritations vulvovaginales est évocatrice d'une infection s'étendant au-delà de la vessie.

Trois synthèses d'études chez des milliers de patientes ont recherché la capacité des informations recueillies par l'entretien et l'examen physique à retenir le diagnostic de cystite aiguë simple chez une femme, en dehors d'une grossesse ou d'affections telles qu'un diabète mal contrôlé ou une insuffisance rénale.

En l'absence de pertes vaginales et d'irritation vulvovaginale, l'association dysurie et pollakiurie permet de retenir le diagnostic de cystite aiguë simple avec une quasi-certitude. Inversement, l'absence de dysurie, la présence de pertes vaginales ou d'irritation vulvovaginale sont en défaveur du diagnostic.

Quand le diagnostic ne peut être retenu ou écarté, l'utilisation de bandelettes urinaires est une aide pour mettre en évidence plus rapidement une infection urinaire. Si nécessaire, l'examen cytobactériologique des urines (ECBU) est l'examen de référence pour le diagnostic d'infection urinaire.

©Prescrire 1er mars 2021

• Texte complet : 

"Signes de cystite aiguë simple chez les femmes" Rev Prescrire 2021 ; 41 (449) : 196-197. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

Paraclinique - bandelettes
réactives et infections
urinaires. Performantes,
et utiles quand l'incertitude
clinique est grande
Rev Prescrire 2020 ;
40 (443) : 684-686.
Pdf, réservé aux abonnés

Infections urinaires aiguës
chez les femmes
Fiche Infos-Patients Prescrire 
Pdf, réservé aux abonnés,
à remettre aux patients


Cystite aiguë simple
chez une femme
Premiers Choix Prescrire
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >