prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2021 > Disposer d'un logement : un pas essentiel vers la santé

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2021 : 1 | 30 | 60

Disposer d'un logement : un pas essentiel vers la santé

Le programme "Un chez soi d'abord" améliore la santé de personnes souffrant de troubles psychiques sévères.

En France, environ 30 % des personnes vivant durablement dans la rue souffrent de troubles psychiques sévères. Leur errance fait obstacle au suivi des soins. Le programme "Un chez soi d'abord" vise depuis 2011 à permettre à des personnes majeures sans abri, fortement touchées par la précarité et ayant des troubles psychiques sévères (schizophrénie ou troubles bipolaires), d'accéder à un logement, sans obligation de soin ou de sevrage. Une équipe mobile médicopsychosociale, comprenant notamment un médiateur de santé-pair, les accompagne, soucieuse des priorités des personnes aidées.

Les pouvoirs publics ont souhaité évaluer les effets de ce programme. Un essai randomisé a inclus 703 personnes volontaires sur quatre sites : Marseille, Lille, Toulouse et Paris. La moitié d'entre elles ont continué leur vie habituelle ; les autres ont accédé à un logement loué par une association intermédiaire agréée. Les résultats de l'essai montrent, à 24 mois, une très grande stabilité dans le logement, ainsi qu'une amélioration du niveau d'autonomie et de l'échelle de qualité de vie dans le groupe "Un chez soi d'abord" par rapport au groupe témoin, mais ils ne montrent pas de différence en ce qui concerne les symptômes psychiatriques, la dépendance à l'alcool ou à d'autres substances. Le nombre de jours d'hospitalisation a été inférieur dans le groupe "Un chez soi d'abord", de façon statistiquement significative, mais pas le nombre d'admissions à l'hôpital, ni le recours aux services d'urgence. Les coûts totaux comparés sont identiques dans les deux groupes.

Les résultats de cette évaluation ont conduit les autorités à étendre ce programme avec pour objectif en 2023 une vingtaine de sites comprenant chacun cent personnes relogées et accompagnées. Une réelle avancée dans la reconnaissance du rôle décisif que joue la mise à disposition d'un logement sur l'amélioration de la santé.

©Prescrire 1er mars 2021

• Texte complet : 

"Disposer d'un logement : un pas essentiel vers la santé" Rev Prescrire 2021 ; 41 (449) : 207. Accès libre.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >