prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2021 > Médicaments : intérêt d'une évaluation au long cours

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2021 : 1 | 30 | 60

Médicaments : intérêt d'une évaluation au long cours

Les effets indésirables du méthotrexate, un médicament ancien, sont mieux connus grâce à une comparaison à un placebo durant deux ans dans un essai.

Le méthotrexate (Imeth°, Novatrex° ou autre) est utilisé au long cours à faible dose en une seule prise hebdomadaire comme immunodépresseur dans diverses maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. C'est l'immunodépresseur dont l'efficacité est la mieux établie par un long recul d'utilisation dans la polyarthrite rhumatoïde, situation dans laquelle il est souvent proposé en premier choix.

Un essai clinique a comparé le méthotrexate à un placebo chez des patients à risque cardiovasculaire hors du contexte de rhumatismes. Il a été arrêté en raison d'un manque d'efficacité, mais le suivi sur environ 2 ans de plusieurs milliers de patients apporte des données utiles au suivi des patients prenant du méthotrexate au long cours.

Par rapport au placebo, les troubles hépatiques, les leucopénies, les troubles digestifs ont été plus fréquemment rapportés chez les patients sous méthotrexate. Les troubles hépatiques et certains cancers de la peau ont été deux fois plus fréquents. Des cirrhoses ont été rapportées.

Ces données ne remettent pas en cause l'intérêt du méthotrexate, qui reste un traitement éprouvé de premier choix dans diverses situations. Elles apportent des ordres de grandeur de fréquences d'effets indésirables utiles à l'information et au suivi des patients exposés au long cours à une faible dose hebdomadaire de méthotrexate.

©Prescrire 1er avril 2021

• Texte complet : 

"Méthotrexate à faible dose : suivi des événements indésirables à 2 ans" Rev Prescrire 2021 ; 41 (450) : 269-271. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

Évaluation clinique
des médicaments
avant AMM de plus en plus
insuffisante
Rev Prescrire 2021 ;
41 (449) : 225.
Pdf, réservé aux abonnés

Trop court terme
Rev Prescrire 2018 ;
38 (415) : 324.
Pdf, accès libre

À long terme
Rev Prescrire 2016 ;
36 (393) : 481.
Pdf, accès libre


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >