prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > VIH : dépistage sans prescription ni avance de frais

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

VIH : dépistage sans prescription ni avance de frais

Les laboratoires d'analyses médicales peuvent dépister le VIH par sérologie sans prescription ni avance de frais pour les personnes. Ce nouveau dispositif, nommé VIHTest, complète les accès au dépistage sans prescription.

En France, environ 6 000 personnes sont contaminées chaque année par le virus de l'immunodéficience humaine (HIV), parmi lesquelles environ 25 % découvrent leur maladie tardivement. Depuis janvier 2022, les laboratoires d'analyses médicales sont autorisés à effectuer sans prescription médicale le dépistage du HIV par sérologie. Cet examen est pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale, sans avance de frais pour les personnes, et sans rendez-vous. Auparavant, ces laboratoires pouvaient réaliser l'examen sans prescription, mais il n'était pas pris en charge. Ce nouveau dispositif, nommé VIHTest, complète les accès au dépistage sans prescription.

Il s'agit de la généralisation d'une expérimentation menée pendant 2 ans à Paris et dans les Alpes-Maritimes. Elle a été associée à une augmentation du nombre de personnes dépistées, notamment dans des populations différentes de celles ayant une prescription.

VIHTest s'applique aux assurés sociaux, leurs ayant-droits, les bénéficiaires de l'Aide médicale de l'État (AME), les mineurs assurés sociaux accompagnés par un parent ou un tuteur. Ce dispositif n'est pas adapté pour les personnes sans assurance maladie, les mineurs non accompagnés, ni pour les assurés sociaux souhaitant l'anonymat. Ces personnes sont à orienter vers un Centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd).

Mi-2022, chaque Agence régionale de santé (ARS) choisit la structure qui viendra en appui des laboratoires ayant à annoncer une séropositivité. Cette structure est dénommée "navigateur" et assure le suivi du patient après une première consultation spécialisée dans les 5 jours ouvrés.

Il s'agit d'une mesure utile pour les personnes, assurées sociales, s'interrogeant sur leur statut sérologique. En France, les laboratoires d'analyses médicales sont beaucoup plus répandus que les centres qui donnent accès à ces dépistages de façon anonyme et aux personnes sans assurance maladie.

©Prescrire 1er juillet 2022

• Texte complet : 

"VIHTest" : dépistage sérologique sans prescription ni avance de frais dans les laboratoires d'analyses médicales" Rev Prescrire 2022 ; 42 (465) : 502-503. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

"Les pharmaciens
d'officine sont prêts
pour réaliser des Trods
VIH VHB VHC"
Rev Prescrire 2021 ;
41 (451) : 395.
Pdf, réservé aux abonnés
 
"Dépistage du virus du sida
par autotest"
Fiche Infos-Patients Prescrire 
Pdf, réservé aux abonnés,
à remettre aux patients

"Autotest de dépistage du HIV
en officine : informer
et accompagner les utilisateurs"
Rev Prescrire 2015 ;
35 (383) : 658-659.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >