prescrire.org > Dans l'actualité > Dans l'actualité > Colchicine et covid-19 : savoir éviter les surdoses mortelles

Dans l'actualité

Le service "Dans l'actualité" de l'Application Prescrire aide les abonnés à se reporter à des textes Prescrire en lien avec certains faits d'actualité, pour partager avec les patients une information utile et fiable sur le sujet.

Colchicine et covid-19 : savoir éviter les surdoses mortelles

covid Dans l'actualité  Fin janvier 2021, le bruit médiatique autour d'une éventuelle efficacité de la colchicine dans le traitement de la maladie covid-19 incite à rappeler que la colchicine est une substance dont le maniement est délicat, la dose thérapeutique étant très proche de la dose toxique. Une diarrhée est un des premiers signes de surdose. Des informations utiles sur la colchicine, à partager avec les patients, se trouvent dans Prescrire. (27 janvier 2021)

Fin janvier 2021, de nombreux médias évoquent l'efficacité de la colchicine en traitement de la maladie covid-19, sur la base de résultats préliminaires d'un essai clinique conduit au Canada. Cet essai randomisé en double aveugle selon le protocole disponible, a inclus environ 4 500 patients non hospitalisés, avec au moins un facteur de risque de covid-19 grave. Au 26 janvier 2021, on dispose seulement de résultats préliminaires de cet essai, apparemment intéressants, mais pas encore de résultats détaillés. Sans détails, entre autres, sur les patients comparés, les patients perdus de vue, la méthode de collecte des données, la solidité des résultats d'efficacité, les effets indésirables constatés, il est imprudent de commenter une éventuelle efficacité de cette substance. Toutefois, ce que l'on connaît de la colchicine incite à beaucoup de prudence car son maniement est délicat.

La colchicine est un cytotoxique antimitotique avec des propriétés anti-inflammatoires, qui est utilisée par exemple dans la goutte ou la péricardite aiguë. La marge thérapeutique de la colchicine est étroite : la dose thérapeutique et la dose toxique sont proches. La survenue d'une diarrhée est évocatrice d'une surdose. Elle apparaît avant d'autres effets dose-dépendants plus graves, voire mortels, comme les agranulocytoses, les anémies et les thrombopénies. Les autres signes de surdose de colchicine sont des : douleurs abdominales diffuses, nausées, vomissements ; hypotensions, voire chocs cardiogéniques ; toxicité rénale avec oligurie et hématurie ; pancytopénies ; coagulations intravasculaires disséminées, défaillances multiviscérales. Le risque de surdose est augmenté en cas d'insuffisance rénale ou d'âge supérieur à 75 ans.

La colchicine est tératogène chez l'Animal. Elle est à exclure chez les femmes enceintes ou qui pourraient l'être. Son métabolisme fait prévoir de nombreuses interactions médicamenteuses. La prise d'un médicament inhibiteur de l'isoenzyme CYP 3A4 du cytochrome P450, par exemple un antibiotique macrolide tel que l'azithromycine (Zithromax° ou autre), expose à une surdose de colchicine. De même, les médicaments qui exposent à une insuffisance rénale, tels que les diurétiques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC), les sartans, etc., font courir un risque de surdose de colchicine par réduction de son élimination dans les urines.

Dans l'essai clinique conduit au Canada, la posologie testée a été de 0,5 mg deux fois par jour pendant 3 jours, puis 0,5 mg par jour les 27 jours suivants (soit une durée de traitement de 1 mois). En France, la seule spécialité à base de colchicine non associée disponible (Colchicine Opocalcium°) est sous forme de comprimés à 1 mg sécables. L'autre spécialité à base de colchicine disponible en France, Colchimax°, est à écarter car elle contient en plus de la poudre d'opium et du tiémonium, des substances qui masquent les diarrhées, c'est-à-dire le premier signe d'une surdose.

©Prescrire 27 janvier 2021

Pour aller plus loin :

  • "Colchicine" Interactions Médicamenteuses Prescrire
  • "Colchicine : posologies précisées pour ce médicament à risque d'intoxications graves" (n° 402 page 257)
  • "Colchicine en cas de crise de goutte" (n° 439 page 376)
  • "Colchicine : encore des morts" (n° 366 page 266)
  • "Bilan des médicaments à écarter : Douleur - rhumatologie" (n° 446 pages 935-936)

Dans l'actualité, un service de l'Application Prescrire
Le texte complet, avec l'ensemble de ses ressources documentaires,
est disponible dans la rubrique "Dans l'actualité"
de l'Application Prescrire.

  Pour bénéficier de l'Application Prescrire :
Je m'abonne à Prescrire avec son Application Je complète mon abonnement pour bénéficier de l'Application J'installe l'Application Prescrire


> Tous les sujets "Dans l'actualité", disponibles dans l'Application Prescrire

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter