prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Covid-19 : parfois, des symptômes persistent pendant plusieurs mois

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Covid-19 : parfois, des symptômes persistent pendant plusieurs mois

covid COVID-19  Certains patients ayant eu une maladie covid-19 ont des symptômes qui mettent plusieurs mois à disparaître.


Les infections par le coronavirus Sars-CoV-2 sont asymptomatiques chez au moins un tiers des personnes infectées. Quand elles sont symptomatiques, elles sont à l'origine de la maladie covid-19. Dans la majorité des cas, ce sont des formes légères à modérées, d'évolution spontanément favorable. Une minorité de patients ont une forme grave nécessitant des soins hospitaliers, voire des soins intensifs.

La plupart des patients hospitalisés en unité de soins intensifs pour une maladie covid-19 grave ont des symptômes persistants après la sortie de l'hôpital. Certains symptômes sont attribuables aux séquelles d'une complication, telle qu'une embolie pulmonaire. D'autres sont attribuables aux conséquences physiques et psychiques des soins reçus. Environ la moitié des patients hospitalisés en unité de soins intensifs, quelle qu'en soit la raison, rapportent encore des troubles cognitifs ou des symptômes de dépression persistants un an après leur hospitalisation. Certains patients ayant eu un syndrome de détresse respiratoire aigu, quelle qu'en soit la cause, ont des troubles pulmonaires qui persistent parfois pendant 5 ans.

D'après le suivi de près de 3 000 patients hospitalisés en raison d'une maladie covid-19, environ les deux tiers ont au moins un symptôme persistant 6 mois après le début de la maladie, en particulier : fatigue, troubles respiratoires, douleurs, troubles psychiques.

Même en l'absence d'hospitalisation initiale, selon différentes études, environ 10 % à 35 % des patients rapportent au moins un symptôme persistant plus de trois mois après une maladie covid-19, notamment : fatigue, troubles de l'odorat, du goût, difficultés respiratoires, douleurs, maux de tête, toux sèche, troubles de la mémoire.

L'apparition ou la persistance de symptômes plus de 4 semaines après une maladie covid-19 incite à rechercher une complication ou une autre affection. Dans ces situations, des examens paracliniques, voire un avis spécialisé, sont à envisager : mesure du poids, de la pression artérielle, saturation en oxygène de l'hémoglobine, bilan sanguin, radiographie ou scanner thoracique, etc.

©Prescrire 1er juillet 2021

• Texte complet : 

"Symptômes persistants de covid-19. Pendant plusieurs mois chez certains patients" Rev Prescrire 2021 ; 41 (453) : 514-518. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

 COVID-19 
Des informations fiables
et utiles se trouvent
dans Prescrire
Dans l'actualité

De nombreux autres
textes en indiquant
"covid" dans
le moteur de recherche
> Rechercher dans Prescrire


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >