prescrire.org > La revue Prescrire > N°469 - Novembre 2022

« La France va mieux. Pas mieux que l'année dernière. Mais mieux que l'année prochaine »

Coluche

n°469

Novembre 2022

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Édification

p.801

Rayon des nouveautés


Libre  Signé Gaspard. Pas d'accord !

p.804

Nouvelles substances

Vaccins covid-19 à ARNm bivalents ciblant aussi le variant Omicron : plus d'anticorps

p.805-806

Roxadustat (Evrenzo°) et anémie liée à une insuffisance rénale chronique

p.807
Plus dangereux qu'une époétine injectable, sans être plus efficace

Bimékizumab (Bimzelx°) et psoriasis en plaques

p.808-809

Diroximel fumarate (Vumerity°) et sclérose en plaques récurrente-rémittente

p.809-810

Pegcétacoplan (Aspaveli°) et hémoglobinurie paroxystique nocturne après échec d'un ­anti-protéine C5 du complément

p.814-815

Icosapent éthyl (Vazkepa°) en prévention cardiovasculaire

p.815-818
Une diminution de la mortalité cardiovasculaire incertaine, et des risques avérés injustifiés

Luspatercept (Reblozyl°) et anémie liée à un syndrome myélodysplasique

p.819
Moins de transfusions mais pas moins de symptômes d'anémie, et trop d'effets indésirables

Luspatercept (Reblozyl°) et anémie liée à une bêta-thalassémie

p.819
Des effets indésirables graves trop fréquents pour une efficacité clinique marginale

Nouvelles indications

Sémaglutide (Wegovy°) et excès de poids

p.811-813
Fin 2022, pas d'efficacité démontrée sur les complications cliniques

Encadré. Utilisation de Ozempic° dans l'obésité plutôt que dans le diabète ?

p.812

Sur les rayons aussi...

Tableauscopie. Prise en charge à 100 % du vaccin grippal en France (au 19 septembre 2022)

p.803

Nouvelle présentation. Dobutamine en seringues préremplies (Dobutamine Sun°)

p.810

Inertie dangereuse. Amfépramone : retrait du marché européen encore retardé

p.820

Réglementation. Stupéfiants : conditions de dispensation élargies en cas d'intervention programmée

p.820-821

Inertie dangereuse. Tramadol buvable et surdoses chez les enfants : à quand une solution buvable moins concentrée en France ?

p.821-822

Nouvelle posologie. Aripiprazole injectable à libération prolongée : double dose autorisée en début de traitement, sans évaluation clinique

p.822-823

En bref. Hydroxycarbamide (Siklos°) et confusions entre les dosages à 100 mg et à 1 000 mg : le risque persiste

p.823

En bref. Colimycine° devient Colistiméthate Sodique Sanofi°

p.823

Commercialisations effectives. Adtralza° solution injectable SC, Jorveza° comprimés orodispersibles à 0,5 mg, Onureg° comprimés

p.823-824

Remboursements élargis. Flucortac°, à base de fludrocortisone

p.824

Remboursements élargis. Iluvien°, à base de fluocinolone

p.824

Copies du mois. Lanréotide : utile dans l'acromégalie et les tumeurs neuroendocrines symptomatiques

p.824-825

Copies démasquées. Myrelez°

p.825

Arrêts de commercialisation

p.825
Biorgasept° solution pour application cutanée à 0,5 %, etc.

Le segment-clé du mois : -réotide

p.825

Vigilances


Surdose de vitamine D chez un adulte : hypercalcémie et insuffisance rénale

p.826

Dorzolamide, brinzolamide en collyre : syndromes de Stevens-Johnson, de Lyell et aplasies médullaires

p.826

Progestatifs : méningiomes (suite)

p.827

Sildénafil et autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 : atteintes de la vision

p.827

Metformine pendant la grossesse : des doutes sur un risque de malformations

p.828-830
Selon des études chez au moins un millier de femmes exposées au premier trimestre, la metformine ne semble pas exposer à un risque important de malformations. Les données disponibles n'écartent cependant pas des risques de certaines malformations rares mais graves et des risques à long terme liés à une exposition in utero

Chutes de patients associées aux soins déclarées par les soignants en France

p.831-832
Analyse de 129 chutes de patients déclarées par des soignants entre 2017 et 2019 en France comme événements indésirables graves associés aux soins. Surtout chez des personnes âgées, dans des situations cliniques complexes, et à des moments de moindre disponibilité des soignants. Des facteurs tels que les traitements médicamenteux et les conditions de travail y contribuent

Stratégies


Infections urinaires sans fièvre chez les hommes

p.833-840
Choisir l'antibiotique selon la probabilité d'extension de l'infection à la prostate
Une prostatite aiguë est à évoquer en cas de : douleurs périnéales, péniennes ou rectales ; douleur lors de l'éjaculation ; rétention urinaire ; sensation de malaise, frissons. Écarter les antibiotiques à large spectre en raison des résistances. Nitrofurantoïne ou cotrimoxazole pendant 7 jours en premier choix, fluoroquinolone pendant 2 à 4 semaines en cas de signes évocateurs d'une prostatite. Réévaluation clinique dans les 48 à 72 heures

Les Propositions Prescrire. Diagnostiquer et traiter une infection urinaire aiguë chez un homme non fébrile

p.838

Premiers Choix Prescrire

Diverticulite aiguë du côlon non compliquée chez un adulte

p.830

Bronchite aiguë chez un adulte

p.841-846
Chez les adultes en bonne santé, évolution spontanée généralement favorable en une dizaine de jours. Soulager la toux le plus souvent sans médicament. Les antibiotiques ont une efficacité symptomatique, mais de faible ampleur

Repères

Dépistage par scanners des cancers du poumon

p.847-848
Une balance bénéfices-risques qui reste incertaine en 2022

Cigarettes électroniques

p.848-849
Plus d'arrêts du tabac qu'avec des substituts nicotiniques, mais aussi plus d'usages prolongés

Nirmatrelvir + ritonavir (Paxlovid°) et covid-19

p.849
Probablement utile aussi en cas de variant Omicron prédominant

Messages-clés Médicaments

Amitriptyline en cas de douleurs liées à un zona

p.803

Clopidogrel

p.803

Desmopressine en cas d'énurésie chez les enfants

p.803

Insuline

p.803

Ouvertures


Libre  Allers-retours public-privé : confusion des intérêts

p.851
Des reconversions gérées de façon laxiste, selon la médiatrice européenne. Les personnes qui se livrent avec profit à ces allers-retours et conseils tous azimuts semblent souvent dans un déni des conflits d'intérêts engendrés

Politique du médicament. Les accès précoces et compassionnels aux médicaments

p.852-859
Première partie. 1992-2020 : retour sur 28 ans d'autorisations et de remboursements dérogatoires en France
Divers cadres réglementaires dérogent aux autorisations de mise sur le marché (AMM) et aux conditions habituelles de remboursement. Avec deux enjeux distincts : celui des firmes, rentabiliser plus vite les médicaments ; celui des patients, couvrir les besoins thérapeutiques pédiatriques ou en lien avec des maladies rares. Une majorité de médicaments objets d'une ATU se sont ensuite avérés apporter un progrès mineur, ou inexistant, voire être plus dangereux qu'utiles.

Actions publiques Prescrire. Plan de travail 2025 du groupe de coordination des agences nationales du médicament

p.859

Actions publiques Prescrire. Changements en vue de la réglementation pharmaceutique européenne

p.860-863
Seconde partie. Le service de recherche du Parlement européen favorable à une infrastructure européenne du médicament
Constat d'échec du fonctionnement et de la régulation du marché pharmaceutique, en matière de : choix commerciaux de Recherche et Développement déconnectés des priorités en matière de santé publique ; protection des brevets ; rentes pour les investisseurs financiers provenant de subventions ; accès et prix des médicaments. Proposition d'une infrastructure publique pour surmonter les défaillances du marché

Société. Des mesures réglementaires visant à faciliter l'accès à l'IVG

p.864-866

Allemagne : aucun progrès démontré pour de nombreux "médicaments orphelins"

p.866

Pollution mondiale des cours d'eau par les médicaments

p.867

Des universités mettent le facteur d'impact sur la sellette

p.867

Lu pour vous

Plantes-risque.info

p.868

Au crible

Bon usage des médicaments opioïdes : quelques repères utiles pour soigner les douleurs, les troubles de l'usage et les surdoses

p.869

Prescrire en Questions


Rétractation d'un article publié : quelles conséquences sur les données d'évaluation ?

p.870-872
En 2022, la prise en compte de la rétractation d'un article publié et de ses conséquences sur d'éventuelles synthèses publiées qui l'ont utilisé est un défi non résolu

Forum


La liste

p.873

Lettre au nouveau Ministre de la santé, François Braun

p.874-875

L'oreiller musical

p.875

Aux petits soins. Saisir. Lever les barrières

p.876

Nuances de blouses. Nausée

p.876

En parler sans peur (suite)

p.876

Cogitations


Graines d'évitables

Prescrire explicitement l'arrêt d'un traitement médicamenteux

p.877

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Take it easy

Exercise no. 289. Mycophenolic acid and pregnancy : genotoxicity, malformations, spontaneous abortions

p.878

Publicité à la loupe

Quelles perspectives avec le niraparib ? A propos de Zejula°

p.III

Dans l'actualité

Daridorexant et insomnies chez les adultes : quelques premiers repères

p.830

La Lettre aux abonnés

Libre  Trois ressources documentaires Prescrire au service de la qualité des soins

p.I
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :