prescrire.org > La revue Prescrire > N°442 - Août 2020

« Il faut toujours un jeteur d'ombre, un penseur de pensées obscures pour inciter à faire la lumière. Il n'y a rien de pire qu'une explication pour arrêter un processus de compréhension »

Boris Cyrulnik

n°442

Août 2020

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Initiative modèle

p.561

Rayon des nouveautés


Libre  Signé Gaspard. Commun

p.564

Nouvelles substances

Fexinidazole (Fexinidazole Winthrop°) et maladie du sommeil à Trypanosoma brucei gambiense

p.565-567
Efficace et moins contraignant que les traitements injectables

Encadré. Développement du fexinidazole : fruit d'une collaboration exemplaire

p.567

Lanadélumab (Takhzyro°) et prévention au long cours des crises d'angioedème héréditaire

p.568-570
Une option en cas d'échec ou d'intolérance aux traitements de référence

Inotersen (Tegsedi°) et polyneuropathie liée à une amylose à transthyrétine

p.575-576

Volanésorsen (Waylivra°) et hyperchylomicronémie familiale

p.577-579
Forte diminution de la triglycéridémie, mais pas d'effet favorable démontré sur les pancréatites, et des thrombopénies très fréquentes

Nouvelles indications

Dupilumab (Dupixent°) et asthme sévère

p.571-573
Aussi peu d'intérêt que les anticorps monoclonaux anti-IgE ou anti-IL-5

Rosuvastatine + ézétimibe (Suvreza°) et hypercholestérolémie familiale homozygote

p.573

Dupilumab (Dupixent°) et eczéma atopique à partir de l'âge de 12 ans

p.574-575

Atézolizumab (Tecentriq°) en ajout à des cytotoxiques dans certains cancers bronchiques métastasés

p.580-582
Surcroît d'effets indésirables graves, surtout en cas d'ajout aussi du bévacizumab

Sur les rayons aussi...

Nouvelle association à doses fixes. Ramipril + amlodipine (Preminor°)

p.579

Tableauscopie. Contraceptifs oraux estroprogestatifs - Contraceptifs oraux progestatifs, en prise continue. Commercialisés en France au 16 juin 2020

p.582

Nouvelle spécialité. Drospirénone non associée (Slinda°) et contraception orale

p.583

Changement de présentation. Tiapride en solution buvable avec seringue doseuse graduée en milligrammes : prescrire en milligrammes

p.584

En bref. Acétylcystéine : Istendo° et non plus Mucomystendo°

p.584

Sécurité sociale. Cancers : les perruques mieux remboursées

p.585

Le segment-­clé du mois : -réno(ne)

p.585

Changement de nom. Normacol° à base de sterculia devient Normafibe°

p.586

Les copies du mois. Fentanyl par voie transmuqueuse buccale : les différentes formes ne sont pas bioéquivalentes

p.586-587

Les copies du mois. Erlotinib : une option dans certains cancers du poumon, comme le géfitinib

p.588

Les copies du mois. Géfitinib : nombreuses interactions médicamenteuses, comme pour l'erlotinib

p.588

Copies démasquées. Lolistrel°, Lolistrel continu°, Prontadol adultes°, Suvreza°

p.589

Plus risqué qu'annoncé. Lorcasérine : retrait du marché étatsunien

p.589

Arrêts de commercialisation

p.589
Actifedsign° gélules, etc.

En bref. Ingénol mébutate (Picato°)

p.589

Vigilances


Diphénhydramine : ingestions accidentelles par des enfants

p.590

Montélukast : troubles psychiques et suicides

p.590

Aprémilast : troubles psychiques (suite)

p.591

Citalopram + oméprazole : morts subites

p.591

Doxylamine et grossesse : à dose et durée minimales, car peut-être un lien avec des malformations

p.592-594
Une cohorte portant sur environ 45 000 enfants exposés au premier trimestre a montré un surcroît global de malformations majeures d'environ 7 %, et 2 fois plus de spina bifida que chez des enfants non exposés. La doxylamine reste le médicament antiémétique le plus acceptable au premier trimestre de la grossesse, en cherchant avec la patiente la dose quotidienne et la durée minimales suffisant à apporter un soulagement acceptable

Acide valproïque pendant la grossesse : effets nocifs sur la 3e génération aussi ?

p.594-595

Bimatoprost et autres en collyre : énophtalmies

p.595-596

Stratégies


Douleurs dans les suites immédiates d'un traumatisme musculosquelettique

p.597-601
Pas de donnée justifiant de recourir d'emblée à un opioïde oral
Dans 5 essais chez environ 1 100 enfants, opioïdes oraux pas plus efficaces que le paracétamol ou l'ibuprofène. Dans 5 essais chez environ 1 700 adultes, efficacité similaire du paracétamol oral, de l'ibuprofène oral et de leur association. Efficacité similaire 30 minutes après l'injection intraveineuse de morphine en dose unique et de paracétamol. En pratique, la balance bénéfices-risques du paracétamol oral en fait l'antalgique de premier choix

Premiers Choix Prescrire

Plaie non compliquée d'un pied chez un patient diabétique

p.602-606
Détecter une éventuelle infection de la plaie et évaluer sa gravité afin d'organiser des soins pluriprofessionnels adaptés réduisent le risque de complication. Suppression de l'appui sur la plaie, ablation des tissus morts et protection par des pansements, antibiotique oral dès qu'une infection est détectée

Déshydratation modérée chez une personne âgée

p.607-610
Réhydratation par voie orale. Perfusion sous-cutanée en alternative ou en complément, simple à réaliser à domicile ou en établissement de soins

Repères

Hépatite C chronique

p.610-611
Glécaprévir + pibrentasvir : 8 semaines de traitement aussi en cas de cirrhose compensée

Durée et arrêt d'un traitement par dermocorticoïde

p.611-612
Limiter la durée et, par prudence, réduire progressivement les doses

Douleurs liées à un cancer et acupuncture

p.612-613
Probablement mieux qu'un placebo

Hypertension artérielle

p.613-614
Prendre les hypotenseurs le soir ?

Ouvertures


Libre  Devoir de mémoire

p.616
Concernant les gliflozines, l'occasion d'utiliser une connaissance déjà accumulée a été manquée, d'une part lors du développement de ces médicaments par les firmes, et d'autre part lors de l'analyse de leur évaluation avant autorisation de mise sur le marché

Environnement. Exposition au radon : réglementation renforcée en France

p.617-620
Le radon est à l'origine d'environ 10 % des nouveaux cas annuels de cancer du poumon en France. De nouvelles obligations de mesure du radon et d'information des personnes susceptibles d'être exposées sont entrées en vigueur, ainsi que des actions correctives dans certains cas

Concepts et méthodes. Essais cliniques versus placebo : divers types de placebos, dits purs, impurs voire faux placebos

p.621-624
En choisissant un placebo "impur" ou un "faux placebo", il arrive qu'on aboutisse à une évaluation plus précise de l'efficacité ou des effets indésirables du nouveau médicament, mais aussi, au contraire, à une évaluation faussée

Une firme sanctionnée pour une publicité diffusée sans visa

p.624

Lecture critique. Effets indésirables et résultats d'essais cliniques en cancérologie : des formulations trompeuses et des omissions

p.625-626

Affaire Dépakine° : la firme Sanofi mise en examen

p.626

Au crible

Boulimie et hyperphagie boulimique : médicamentation indue

p.627

Prescrire en Questions


Médicaments radiopharmaceutiques : effets indésirables surestimés ?

p.628-629
Sous-estimation des effets indésirables dans le domaine radiopharmaceutique aussi, et grandes incertitudes de l'évaluation initiale des effets indésirables des médicaments

Forum


Pharmacien "lambda" dans un centre hospitalier de 2e ligne Covid

p.630

Recherche et covid-19 : cinq mesures concrètes à adopter par les gouvernements

p.631

Végéphobie ?

p.631

Médecins coordonnateurs en Ehpad, à quoi servons-nous ?

p.632

Aux petits soins. Apporter le repas. Laver les dents

p.632

Colchicine et soins pharmaceutiques

p.633

Chevalines réminiscences

p.633

Échos

Cascade

p.633

Cogitations


Graines de pratique

Elisa a des écoulements vaginaux...

p.636-637

Graines d'évitables

Boucler la boucle pour sécuriser le suivi des examens paracliniques

p.634-635

Take it easy

Exercise no. 267. Drug-induced pulmonary arterial hypertension

p.638

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Publicité à la loupe

Urgente la diosmectite ? À propos de Smectalia°

p.III

C'est-à-dire ?

Échelles d'auto-évaluation de la douleur

p.599

Fraction attribuable dans une population

p.618

Utiliser Prescrire

Libre  Interactions Médicamenteuses Prescrire - Accès par "substance(s)"

p.601

La Lettre aux abonnés

Libre  Penser et communiquer en DCI

p.IV
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :