prescrire.org > La revue Prescrire > N°446 - Décembre 2020

« Le langage est à la conversation ce que la communication est à la relation »

Claude Richard

n°446

Décembre 2020

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Cultiver l'entretien

p.881

Rayon des nouveautés


Libre  Signé Gaspard. Comme les autres ?

p.884

Nouvelles substances

Vaccin Ebola rVSV-Zebov (Ervebo°) et épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola

p.885-887
Forte réduction de l'incidence autour des cas d'une infection souvent mortelle

Encadré. Infections Ebola : un vaccin efficace ne suffit pas à vaincre une épidémie

p.886

Tréosulfan (Trecondi°) et préparation à la greffe de cellules souches hématopoïétiques

p.887

Polatuzumab védotine (Polivy°) et lymphome à grandes cellules B

p.893-894

Upadacitinib (Rinvoq°) et polyarthrite rhumatoïde

p.895-896

Nouvelles indications

Bédaquiline (Sirturo°) et tuberculose multirésistante chez des adolescents

p.889-890

Pomalidomide (Imnovid°) et myélome multiple, après échec du lénalidomide

p.891-892

Encadré. Myélome multiple en rechute ou réfractaire : allongement de la durée médiane de survie de quelques mois avec le carfilzomib et l'elotuzumab chez certains patients

p.891-892

Daratumumab (Darzalex°) en association avant une autogreffe dans le myélome multiple

p.894-895

Sur les rayons aussi...

Nouvelle présentation. Mépolizumab en seringue et stylo préremplis (Nucala°)

p.888

Nouvelle présentation. Benralizumab en stylo prérempli (Fasenra°)

p.890

Changement de composition. Coquelusédal enfants° : sans huile essentielle de niaouli

p.897

Le segment-clé du mois : -domide

p.897

Dépistage. Dépistage d'un déficit en DPD recommandé dans l'Union européenne avant traitement d'un cancer par fluoropyrimidine

p.898

Complément alimentaire. Nathyroïd° à base de L-tyrosine : une embrouille !

p.898-899

Évaluation HAS. Oséltamivir : déremboursement en vue dans le traitement de la grippe

p.899

Encadré. Oséltamivir : opacité durable

p.899

Les copies du mois. Atovaquone non associée : une alternative au cotrimoxazole dans la pneumocystose

p.900

Les copies du mois. Nitisinone : la référence dans la tyrosinémie de type 1

p.900-901

Les copies du mois. Fluticasone + salmétérol : préférer un corticoïde avec moins d'effets indésirables

p.901-902

Copies. Lipegfilgrastim (Lonquex°) : quasi-copie du pegfilgrastim

p.902

Copies démasquées. Lonquex° solution injectable SC en seringue préremplie, Tillhepo° gélules

p.902

Arrêt commercialisation

p.902
Aspirine protect° comprimés gastrorésistants à 300 mg, etc.

Vigilances


Distributeurs de gel hydroalcoolique et jeunes enfants : projections oculaires

p.903

Ginkgo biloba : troubles du rythme cardiaque ?

p.903

Métopimazine : rétention d'urine

p.904

Baricitinib : diverticulites et perforations intestinales

p.904

Sécheresses oculaires d'origine médicamenteuse

p.905-911
Fréquentes, surtout chez les personnes âgées et les femmes. Sont en cause aussi des maladies oculaires, des maladies auto-immunes dont le syndrome de Gougerot-Sjögren, les diabètes, l'environnement, etc. De nombreux médicaments sont en cause, par voie oculaire ou générale, la sécheresse étant réversible à l'arrêt du médicament impliqué, ce qui évite des lésions graves. À défaut, diminution de la dose ou traitement symptomatique

Encadré. La sécheresse oculaire, en bref

p.907-908

Stratégies


Reconnaître une maladie covid-19 et évaluer sa gravité

p.912-918
Rester vigilant, y compris en l'absence de signe de gravité d'emblée
Souvent l'allure d'un syndrome grippal, plus atypique chez les personnes âgées et les enfants. En soins de premier recours, proposer un test et surtout repérer les signes d'alerte et les facteurs de risque de formes graves pour décider d'hospitaliser. Formes légères ou modérées à domicile : surveillance au moins une semaine

Encadré. Covid-19 : principaux signes d'alerte chez les adultes

p.916

Premiers Choix Prescrire

Troubles liés à la ménopause

p.919-923
Mesures non médicamenteuses le plus souvent pour les bouffées de chaleur. Troubles liés à une sécheresse vaginale : estrogène par voie vaginale à réserver aux femmes très gênées quand un gel hydratant ou lubrifiant ne suffit pas. Hormonothérapie à écarter en cas de risque de thromboses ou de tumeurs hormonodépendantes

Repères

Eczéma atopique

p.924-925
Continuer à écarter le tacrolimus et le pimécrolimus

Hydrochlorothiazide dans l'hypertension artérielle

p.926
Un premier choix acceptable

Ouvertures


Libre  Médicaments orphelins : règlement européen à corriger

p.928
Trop de firmes se concentrent sur certains cancers, ignorent les maladies les plus rares et abusent du règlement en multipliant les indications pour un même médicament

Libre  Politique du médicament. Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2021

p.929-941
Le plus souvent, d'autres options ont une meilleure balance bénéfices-risques que ces médicaments à écarter. En situation d'impasse thérapeutique dans une maladie grave, il n'est pas justifié d'exposer les patients à des risques graves quand l'efficacité clinique n'est pas démontrée. Cependant l'utilisation de ces médicaments est parfois acceptable dans le cadre d'une recherche clinique

Encadré. Principales évolutions en 2020 autour du bilan des médicaments à écarter

p.931

Environnement. Pesticides : usage domestique massif, avec trop peu de précautions

p.942-943
Ce qui accroît le niveau d'exposition des usagers, les risques pour leur santé, ainsi que la pollution de l'environnement

Tabagisme déclaré en France : en baisse

p.944

Un génériqueur condamné pour notice incomplète sur les risques

p.944

Société. Télésanté en France en 2020 : un point d'étape

p.945-948
Des questions concernant, entre autres, la transformation des relations avec les patients, les répercussions sur les organisations de travail, la vulnérabilité de la sécurité des données de santé

Novartis : un programme de corruption de grande ampleur

p.948

Au crible

Antalgie et sédation en situations palliatives : quelques informations utiles

p.949

Histoire(s)

Heurs et malheurs du clitoris

p.950

Prescrire en Questions


Compléments alimentaires : faut-il rassurer les consommateurs ?

p.951
Certains risques sont liés à des fraudes, d'autres à des produits interdits en France mais disponibles par internet

Forum


Itinérance palliative

p.952

Le masque et l'intime

p.953-954

Éloge du cérumen

p.954

Listes de soignant.es réputé.es sûr.es

p.955

Syndrome du visage rouge : mettre un nom grâce aux réseaux sociaux

p.955

Cogitations


Balises

Serment d'actualité

p.958

Remue-méninges

Miroir, mon beau miroir...

p.957-958

Au peigne fin

Manigances ?

p.956

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Publicité à la loupe

"Optimiser" la vie en se laissant mener par une firme pharmaceutique ? À propos de Steglatro°

p.III

Dans l'actualité

Covid-19 : nouvelles données d'évaluation de tests antigéniques

p.918

Évaluation des vaccins Covid-19 : les questions à se poser

p.918

C'est-à-dire ?

Pesticides

p.943

Utiliser Prescrire

Libre  Application Prescrire. Des outils à portée de main

p.941

Précisions et corrections

Nalméfène + opioïde : syndromes de sevrage

p.904

La Lettre aux abonnés

Libre  L'indépendance, dans les faits

p.IV
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :